Le Burkina Faso enregistre un premier décès causé par le coronavirus. Il s’agit même du premier décès en Afrique subsaharienne. Selon Pr Martial Ouédraogo, le coordonnateur national contre l’épidémie, il s’agit d’une patiente de 62 ans, diabétique, et qui était sous réanimation après avoir été contaminée au Covid-19. Elle est décédée dans la nuit du 17 au 18 mars 2020. La triste nouvelle a été annoncée par le Gouvernement, ce mercredi 18 mars 2020. Le Burkina en est à 20 cas confirmés de coronavirus à ce jour.

Selon la presse locale visitée par Emedia.sn, la victime est la députée Rose Marie Compaoré Konditamdé, 2e vice-présidente de l’Assemblée nationale, membre fondatrice et SG adjoint de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC). Toutefois, le porte-parole du gouvernement a refusé de donner des détails sur son identité. Un communiqué de l’UPC, principal parti de l’opposition du pays, a confirmé son décès « des suites d’une maladie ». Elle sera inhumée ce mercredi, à 16 heures, à Ouagadougou.

Depuis lundi, 16 mars 2020, la conférence des présidents de l’Assemblée nationale du Burkina Faso a décidé, par précaution, de suspendre toutes les séances plénières jusqu’au 1er avril 2020.

En Afrique du Nord, un touriste allemand de 60 ans est décédé en Egypte, où un bateau de croisière avec 171 passagers dont 101 touristes étrangers, a été évacué à Louxor (sud), après la découverte de 45 cas, portant le nombre de cas en Égypte à 48.

Laisser un commentaire