Violences à ascendant : Il tabasse son père qui aurait volé la dot de sa soeur

0
196

En voilà un père de famille qui n’oubliera pas de sitôt sa chaude journée. Accusé d’avoir subtilisé la dot de sa fille, son propre fils s’est fait justicier pour le corriger en le bastonnant. Et selon la victime, tout remonte au mois du mois d’octobre 2019.

Tout est parti d’une affaire de dot

En effet, au cours du mois d’octobre de l’année écoulée, une fille de la victime devait se marier. Et comme le veut la tradition Sénégalaise, la famille du prétendant avait déjà remis cinq cent mille (500 000 F Cfa) en guise de cadeau à la future mariée.

L’argent passe entre plusieurs mains…et disparaît

Le père qui a reçu l’argent a remis la dot à la mère de sa fille. C’est après que la future mariée a récuépéré l’argent que lui gardait sa mère pour le confier à sa sœur résident à la Médina.

Doutes sur le père suivi d’actes de violence

Mais bizarrement, l’argent disparaît, éveillant des soupçons chez le fils Doudou Diop dont le doute a trop persisté sur la culpabilité de son père qu’il a aussitôt accusé de vol.

Mieux, le garçon qui a trouvé son père assis devant la porte de la maison, s’est d’abord mis à l’injurier avant de le battre violemment.

Convoqué à la police, le fils Doudou Diop nie en bloc

Suite à une plainte déposée par le père tabassé, le mis en cause a fait face aux enquêteurs, pour nier en bloc les accusations d’injures et d’agression portées contre lui.

Perdu par les témoignages à charge et déféré au parquet

Mais des témoins à charge l’ont contredit devant les enquêteurs, en insistant les rapports heurtés qu’il entretenait avec son père. Malgré ses dénégations, il a été déféré au parquet pour violence à ascendant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici