A peine libéré, Aliou Sané menace : « le collectif va accentuer le combat »

0
204

A peine libéré après 48 heures de garde à vue au commissariat central de Dakar avec 14 autres personnes, dont Thiat et Fou Malade, Aliou Sané parle et menace.

« Nous ne faisions pas de rassemblement, mais plutôt du porte à porte pour sensibiliser la population et discuter avec des compatriotes sur le scandale de la hausse du prix de l’électricité, au rond-point Sahm. Nous tenons à rappeler au Président Macky Sall et à son gouvernement que cette réponse par des harcèlements et des arrestations à la demande légitime du peuple sénégalais d’annuler cette hausse injustifiée du prix de l’électricité, n’est pas celle attendue. Aux côtés des sénégalais, le Collectif va accentuer le combat contre cette décision unique de hausse du prix de l’électricité.

A peine libéré après 48 heures de garde à vue au commissariat central de Dakar avec 14 autres personnes, dont Thiat et Fou Malade, Aliou Sané parle et menace.

« Nous ne faisions pas de rassemblement, mais plutôt du porte à porte pour sensibiliser la population et discuter avec des compatriotes sur le scandale de la hausse du prix de l’électricité, au rond-point Sahm. Nous tenons à rappeler au Président Macky Sall et à son gouvernement que cette réponse par des harcèlements et des arrestations à la demande légitime du peuple sénégalais d’annuler cette hausse injustifiée du prix de l’électricité, n’est pas celle attendue. Aux côtés des sénégalais, le Collectif va accentuer le combat contre cette décision unique de hausse du prix de l’électricité.

Si cette privation de liberté serait la contre partie de l’annulation de la mesure de hausse du prix de l’électricité, évidemment les membres de Noo Lànk sont prêts à payer au prix de leur liberté la délivrance du peuple sénégalais, leur raison d’exister. Mais, le Collectif Noo Lànk n’acceptera jamais cette double injustice », a, déclaré le responsable de Y en à marre.

Si cette privation de liberté serait la contre partie de l’annulation de la mesure de hausse du prix de l’électricité, évidemment les membres de Noo Lànk sont prêts à payer au prix de leur liberté la délivrance du peuple sénégalais, leur raison d’exister. Mais, le Collectif Noo Lànk n’acceptera jamais cette double injustice », a, déclaré le responsable de Y en à marre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici