Sonko se défausse sur Macky Sall à la radio RFI : Le dialogue national est « un partage de gâteau »

0
206

Le leader du Pastef est sans équivoque. «Le dialogue national va aboutir à un partage du gâteau». Ousmane Sonko a utilisé le micro de Rfi pour exprimer cette opinion sur le dialogue. Selon le leader du Pastef, le dialogue ne devait pas avoir lieu.

Pour Ousmane Sonko, cette initiative du Président Sall qui vise à trouver des consensus sur certaines questions de la vie politique et nationale, «n’a pas sa raison d’être dans un pays aussi paisible que le Sénégal», a déclaré Sonko sur Rfi.

Il s’est posé des questions sur ce dialogue en le comparant à une sorte de conférence nationale dans un pays qui est calme».
En fustigeant le dialogue national, Ousmane Sonko pense que c’est une farce qui va aboutir à un partage du gâteau. Se faisant plus précis, il parle de gouvernement d’union nationale non sans ajouter que Pastef n’est pas preneur de ce partage.

Sous un autre registre, celui du remplacement du Cfa par l’Eco, Ousmane Sonko a exprimé ses craintes sur la réforme du FCfa et lance un message à la France. Le dialogue national qui est organisé sur intitiative du Président Macky Sall regroupe des partis de la coalition au pouvoir, de certaines franges de l’opposition, de membres de la société civile, des chefs religieux et coutumiers qui ont répondu à cet appel. Le Pds, Rewmi, Pastef, Tekki, le Grand Parti…et des Ong comme 3D n’y prennent pas part.

À en croire son initiateur, Macky Sall, le dialogue porte principalement sur la mise en oeuvre de la réforme constitutionnelle adoptée par le peuple sénégalais, le 20 mars 2016 et sur d’autres questions d’intérêt national.

C’est donc un dialogue qui est censé aboutir à des réformes institutionnelles et Constitutionnelles et qui doit accélérer la mise en œuvre des consensus éventuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici