Yankhoba Diattara, lieutenant de l’opposant Idrissa Seck a fustigé la mauvaise organisation des manifestations par les membres du collectif Noo Lank contre la hausse du prix de l’électricité. Il a également évoqué une certaine discrimination dont leur formation politique est victime.« Ce  qui est déplorable dans l’organisation des manifestation de Noo Lank, c’est qu’on constate une discrimination. Parce que quand Rewmi a voulu prendre la parole avec le doyen Mamadou Goumbala, les organisateurs ont dit que notre parti n’était pas programmé », a dit M. Diattara à L’Obs.Selon lui, cet acte est une forme de discrimination et une injustice faite à Rewmi, alors qu’ils participent régulièrement aux manifestations. « A Thiès, (ville située à 70 km de l’est de Dakar et fief de Idrissa Seck) comme au niveau national, nous sommes partie prenante de tout ce qui de fait dans la plateforme », soutient-il.Il a, en outre, précisé que vendredi dernier, ils ont envoyé à la manifestation, des responsables comme Eric Ndour, Yankhoba Seydi et Goumbana. A en croire Yankhoba Diattara, ce fait ne date pas d’aujourd’hui. Il existe bien avant les mouvements qui ont précédé Noo Lank.Par aileurs, Diattara a tenu à préciser que leur formation politique, Rewmi, est dans le Front de résistance nationale (Frn) et participe à ses activités. Une façon de nier tout ‘deal’ entre Idrissa Seck et Macky Sall, suite à la révélation du journaliste Cheikh Yerim Seck, proche du Palais

Laisser un commentaire