Grabuge en Guinée Bissau. Alors que la Commission nationale électorale a confirmé les résultats proclamés le 1er janvier dernier, donnant vainqueur Umaro Sissoco Embalo de la présidentielle du 29 décembre, la Cour suprême a demandé le recomptage des voix.

Selon des informations obtenues par Dakaractu, la décision signée au moins par cinq des huit juges de l’instance suprême s’attend en outre, à ce que les procès verbaux soient apurés de toute irrégularités afin d’assurer la sincérité et la liberté de la volonté électorale. 

Cette décision, même si elle ne remet pas en question la tenue du deuxième tour, est à même de donner un espoir au candidat du PAIGC qui a perdu les élections, selon les résultats donnés par la Commission nationale électorale. Il a obtenu 46,45% contre 53,55% pour Umaro Sissoco Embalo. 

Le camp de l’ancien Premier ministre ne semble guère ébranlé par la tournure prise par les événements. Selon l’avocat du Madem G15, la publication définitive des résultats de la présidentielle par la CNE ce vendredi a scellé la victoire d’Umaro Sissoco Embalo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
27 − 10 =