Les accusés encouraient 10 ans de travaux forcés. Mais, le juge de la Chambre criminelle de Dakar est allé au-delà du réquisitoire de l’avocat général dans le dossier du clando de l’horreur. Il a reconnu les sieurs Abdoul Aziz Kébé et Galaye Cissé coupables d’association de malfaiteurs, vol commis la nuit, tentative de viol, extorsion de fonds, violence et voie de fait, détention d’arme à hauteur du Technopôle de Pikine, en 2005. Mieux, le viol a été retenu à l’encontre du sieur Kébé qui était le chauffeur du véhicule. Ainsi, il les a condamnés aux travaux forcés à perpétuité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
26 + 10 =