Arrivés aux Îles Canaries à bord d’embarcations de fortune, beaucoup de migrants sénégalais risquent l’expulsion. Déjà 20 d’entre eux qui ont transité par la Mauritanie ont été rapatriés il y a quelques jours. Au même moment, l’Espagne lorgne les eaux sénégalaises dans lesquelles ses navires pourront encore pêcher 5 nouvelles années. Le parlement européen a approuvé le contrat de pêche liant l’Union européenne et le Sénégal.

Selon un communiqué du parlement européen lu à Dakaractu, le texte soumis aux députés a été adopté par 524 voix pour, 47 contre et 115 abstentions. Cet accord permettra à 28 thoniers senneurs congélateurs, 10 canneurs et 5 palangriers d’Espagne, du Portugal et de France de tirer 10 000 tonnes de poissons par an des eaux sénégalaises. 

Les négociations ont débuté le 19 juillet 2019, mais le nouveau contrat qui vient d’être approuvé par le parlement européen était en application depuis le 18 novembre, date de la fin du premier contrat signé en novembre 2014. 

Laisser un commentaire