Mbaye Seck, président du village artisanal de Guédiawaye, en même temps porte-parole des artisans au niveau du département, ne mâche pas ses mots, exprimant ses attentes au lendemain de la formation du nouveau gouvernement. Dans lequel un ministère « spécifique » en charge de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel a été créé, « en vue de renforcer le rôle pilier des acteurs concernés dans le développement national », d’après les explications fournies hier par Seydou Gueye, nommé ministre, porte-parole et coordonnateur de la Communication de la présidence de la République.

Dr Papa Amadou Ndiaye est à la tête de ce nouveau gouvernement. Sur le premier volet, il est très attendu notamment par Mbaye Seck qui était le coordonnateur du Mouvement des artisans pour la réélection du président Macky Sall (MAREM) avant le scrutin présidentiel du 24 février 2019. Il dénonce : « il y a beaucoup d’artisans frustrés. Parce qu’on leur avait promis un fonds de relance. » Désespérés, certains parmi eux font partie de la vague de jeunes qui ont quitté le Sénégal à bord de pirogues, selon les révélations de Seck. « Parmi ceux qui sont partis, il y en a qui étaient ici. Et ils ne sont toujours pas revenus. Je ne savais plus quoi dire parce que j’ai toujours défendu cet État-là. Il y a problème parce qu’ils sont allés pour chercher du travail ailleurs parce qu’ils avaient déjà leur métier. L’État doit nous venir en aide. Parce qu’avant la pandémie, on était déjà impacté par les travaux du BRT (Bus transit rapid). Sur les deux côtés, ils ont fermé sans aucun dédommagement. »

Selon lui, le nouveau ministre doit relever ces défis déclinés autour des 4 F : Formalisation, formation, foncier et financement. Il doit également « faire ses propres prospections, écouter les artisans, faire le tour des villages artisanaux de Dakar, faire ses propres constats et apporter son expertise ».

Seck, agitant un audit de l’ex-équipe dirigeante, clame haut et fort : « vraiment, nous sommes fatigués. Nous prions pour que Dieu les aide mais Dieu ne peut pas les aider sans que leurs intentions ne soient bonnes ».

Laisser un commentaire