Écœuré par l’attitude d’Alvaro Gonzalez, qu’il accuse d’avoir proféré des insultes racistes, Neymar en a remis une couche sur Twitter après le message posté par le défenseur marseillais en réponse aux attaques du Brésilien.

La polémique risque de faire passer au second plan le résultat brut du Clasico disputé ce dimanche entre le PSG et l’Olympique de Marseille. L’OM a beau avoir créé la sensation en l’emportant au Parc des Princes, mettant ainsi fin à près de neuf années de disette, les accusations de Neymar à l’encontre d’Alvaro Gonzalez parasitent ce succès historique pour les Marseillais.

Les insultes racistes qui ont fait exploser Neymar

Expulsé pour avoir donné une tape à l’ancien joueur de Villarreal, Neymar assure avoir été la cible d’insultes racistes de la part de l’Espagnol. Il s’en est ému auprès de l’arbitre au cours de la rencontre et a ensuite accusé le défenseur phocéen sur Twitter de l’avoir traité d’« enculé de singe ». Et ce après avoir regretté de ne « pas avoir frappé ce débile ». Des accusations dont s’est défendu le natif de Potes. « Il n’existe aucune place pour le racisme. Carrière propre et avec beaucoup de coéquipiers et d’amis au quotidien. Il faut parfois apprendre à perdre et l’assumer sur le terrain. Incroyables trois points aujourd’hui. Allez l’OM et merci la famille », a-t-il ainsi assuré.

Laisser un commentaire