Il était attendu ce dimanche, le Khalif général des mouride vient d’arriver à Dakar. Venu à l’occasion de l’inauguration de la mosquée « Massalikoul jinaan », prévue ce vendredi 27 septembre 2019, Serigne Mountakha est accueilli par les fidèles mourides, venus nombreux souhaiter la bienvenue à leur guide.

La mosquée de « Massalikoul jinaan » a été édifiée sur un terrain de 6 ha. Elle sera inaugurée ce vendredi. Elle est l’achèvement d’une vision de l’establishment mouride qui a réussi à offrir à la communauté musulmane « une œuvre cultuelle monumentale« . Une mosquée qui rappelle ainsi l’ « engagement des Mourides qui ont financé eux-mêmes cet édifice à hauteur de 20 milliards F Cfa« . A rappeler que c’est Serigne Bara Mbacké, lui même qui a posé la première pierre.

Ainsi, ce sera Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, Khalif général des mourides qui va l’inaugurer vendredi 27 septembre 2019. Une date, sans doute qui restera, à jamais gravée dans les anales.

La contribution de l’Etat du Sénégal…

L’Etat du Sénégal a, aussi beaucoup contribué à la construction de l’édifice. Avec ce terrain de 6 ha offert par le Président Abdoulaye Wade, l’actuel président de la République, Macky Sall a financé, en partie, la grande mosquée via l’important réseau d’assainissement et de voirie, pour faciliter l’accès aux fidèles et visiteurs.

«Nous avons maintenant une grande mosquée accessible de tous les quatre côtés avec des routes en 2 fois 2 voies, s’y ajoutent 5 km de voirie qui ont été réalisés avec un projet d’assainissement pour les eaux usées afin de mettre hors d’eau cette grande mosquée», s’en était réjoui Oumar Youm, ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement en visite de chantier sur les lieux. Oumar Youm qui faisait savoir que la participation de l’Etat du Sénégal s’élevait à 7 milliards de nos francs.

Mbackiou Faye…

Mbackiyou Faye aussi a grandement joué son rôle dans l’érection de ce joyau. Le représentant du khalife général des Mourides à Dakar, n’avait pas, d’ailleurs, manqué de faire part de sa satisfaction: «Elle apparaît pour la communauté mouride comme majeure dans l’agenda religieux et culturel de la ville de Dakar, du Sénégal et du monde entier. Ce sera également un moment qui verra la participation de beaucoup de disciples de la diaspora qui, en pareilles circonstances, rejoignent le pays pour les préparatifs du 18 Safar, le grand Magal de Touba».

Regardez

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
11 + 28 =