Samba Diabaré Samb est mort dans la nuit du vendredi au samedi, à Dakar, à l’âge de 95 ans. Il aura marqué son époque et l’histoire du Sénégal à travers la culture et la tradition orale. Il maîtrisait parfaitement l’instrument de musique qu’est le Xalam et des pans entiers de l’histoire du Cayor et du Baol, entre autres.

En Afrique, un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. L’assertion attribuée à Amadou Hampâthé Bâ n’a jamais été aussi proche de la réalité qu’avec le virtuose du Xalam qu’était Samba Diabaré Samb. La rédaction du Soleil présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =