La dix-septième mission chinoise au Centre national hospitalier (Chn) de Pikine est arrivée à son terme. Les membres de cette mission ont été élevés au grade de l’Ordre national du Lion au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

Le travail de la 17e mission chinoise au Centre hospitalier national de Pikine a été magnifié, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. Il a salué les bonnes relations entre la Chine et le Sénégal et l’apport de ce pays ami dans le secteur de la santé. Il a énuméré, entre autres, la construction et l’équipement d’infrastructures sanitaires comme l’Hôpital pour enfants de Diamniadio, le don de médicaments et d’équipements médicaux à l’hôpital de Pikine. L’appui de la Chine au secteur s’est également traduit par les programmes de consultations gratuites au profit des populations démunies, la mise en œuvre de programmes de renforcement de capacités au profit d’agents du système de santé. A cela, il faut ajouter l’envoi des personnels techniques et de soutien aux hôpitaux de Pikine et de Diamniadio pour la prise en charge des patients et pour la maintenance hospitalière. « Les interventions des missions chinoises cadrent avec les orientations du programme national de développement sanitaire et social défini par le Président Macky Sall », a souligné le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, qui a rendu un vibrant hommage aux membres de la 17ème mission chinoise « pour leur engagement, leur rigueur, leur professionnalisme et leur collaboration avec leurs collègues sénégalais». « Vous avez rendu de bons et loyaux services au Chn de Pikine en contribuant à l’atteinte des objectifs, en donnant des soins de qualité. C’est la raison pour laquelle le président de la République vous a exprimé la reconnaissance de la nation en vous élevant au grade de chevalier de l’Ordre national du Lion», a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr. Le directeur du Chn de Pikine, Mohamed Abdallah Guèye, a salué l’apport des différentes missions chinoises. Il considère qu’elles ont contribué à l’amélioration de la prise en charge sanitaire de la population.

2 millions de patients traités

La mission médicale chinoise intervient au Sénégal depuis 1975. Depuis cette date, 300 membres composant les 17 missions médicales ont soigné environ deux millions de patients et effectué plus de 50.000 opérations chirurgicales.
La mission médicale chinoise sortante, la dix-septième, a soigné près de quatre-vingt mille cas de maladie et effectué 5.000 opérations. Ces praticiens chinois ont aussi pris en charge 200 cas critiques. Mais la particularité de cette la 17e mission, c’est que ses membres se rendaient, les week-ends, dans les localités de Thiès, de Touba, de Saint-Louis, de Foundiougne et de Ziguinchor pour prendre en charge des malades.
A ce titre, elle a organisé 12 campagnes de consultations gratuites au profit des habitants démunis de l’intérieur du pays. En outre, ces volontaires chinois ont mis des équipements médicaux d’une valeur de 260 millions de FCfa à la disposition de l’établissement sanitaire de Pikine. Ce sont autant d’actions qui ont valu à cette mission cette distinction.
L’ambassadeur de la République populaire de Chine, Zhang Xun, a adressé ses remerciements au ministère sénégalais de la Santé et de l’Action sociale pour « l’engagement et l’assistance de longue date à la coopération sino-sénégalaise en matière sanitaire ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
17 + 15 =